Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Téléphone : 02.31.31.39.06  Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

Daech a lisieux
La Grande Roue
LISIEUX 2025
OCHAPITO
Plan de Stationnement
Centre Ville Multiplex
Economie Commerce
Breves de Comptoir
GARE A MA GARE
L'AGGLO
BdF/CONDORCET
Legislatives 2017
FETE DES MOTARDS
REGIONALES 2015
LE ROITELET/LE CLAN
CANTONALES 2015
Municipales 2014
ZAD CANAPVILLE
Phynances
CREMATORIUM
LINTERCOM
L'affaire TESNIERE
Le TGV
Le SCOT
Territoriales 2014
Le Tour de Con
Vieux éditos
Conseils Municipaux
Tuiles Immobilieres
Musique et Culture
Ordre Republicain
Sante
Les Phynances
Environnement
Sport
Enseignement
Social/Humanisme
Modem
HEROUVILLE
Divers
Glossaire

 

MISE À JOUR DU 17.09.2018

 

 

 

LES DOSSIERS CHAUDS MAJ 17.09.2018 :

 

ECONOMIE ET COMMERCE - PLAN DE STATIONNEMENT - AVENUE VICTOR HUGO - MULTIPLEX

 

 

 

 

500 MANIFESTANTS

 

MAJ du 17.09.2018 :  Manifestation très réussie en présence de la DGSI (ex-RG), car c'est pas tous les jours que le peuple scande démission dans une cour de mairie. Le roitelet a assumé du haut du perron (ce qui permet de dominer, vous référer au Singe Nu de Desmond Morris comme référence pour comprendre), mais était très pâle, entouré par les derniers débris de son conseil municipal : il n'a réussi à convoquer que 13 conseillers, majoritairement ceux qui sont rémunérés, son garde du corps et le traître Buhot qui passe son temps en conseil municipal à lui cirer les pompes.

Le conseil municipal comporte 35 conseiller, le faquin est donc en minorité. 

Précisons que le soir, la lumière a été allumée très tard, avec encore et toujours le char municipal garé dans la cour de la mairie : l'arrogance continue, les lépreux et sans dents se font taxer sévère par des ASVP qui commencent à charrier sérieux.

Au débriefing des gentils organisateurs de cette manifestation bon enfant, quelques railleries : "le tronc tiendra jamais à ce rythme", un s'exclame, "je lui paye son enterrement, en corbillard rouge", un autre plus moustachu "champagne pour tout le monde". De vrais sauvages.

 

 

 Le peuple est venu avec des petits ballons oranges, la prochaine fois c'est avec des piques ?

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

 

LE COUP TORDU DU DOSSIER CDAC AC166

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

MAJ du 17.09.2018 :  Il y a les lettres de pleurnicheries au député Leclerc, où on verse des larmes de crocodile sur les champignons qui poussent partout dans les zones commerciales extérieures, et la réalité.

Du temps de l'obligation de passer en CDAC au dessus de 300m2, une bonne astuce consistait à ouvrir un magasin de luminaires, en sachant pertinemment que ce n'était pas viable, s'ensuivait un dépôt de bilan, crapuleux puisque prévu d'avance. Le stock partait ailleurs pour recommencer le cycle. Le magasin pouvait alors être racheté, ni vu ni connu, sans aucun contrôle. Il y a un exemple célèbre à Lisieux, un magasin de fringues chinoises. Même pas besoin de repeindre : les couleurs du magasin de luminaires étaient par miracle la bonne !

Pour le coup tordu AC 166, c'est plus subtil. La boîte en tôle fait 1750m2, mais au départ était prévue pour trois magasins (LEVY, BARBOT, LAINE), dossier AC158, ça passe mieux. Cette dent creuse entre Leclerc et Distri Center devait recevoir des équipements de la personne, c'est vague, et de toutes façons en concurrence avec les nombreux magasins de marques en ville.

Voici les votes des grands défenseurs du commerce en ville (précision, le "Petit Père Gallet" représentait le roitelet, c'est bien lui et pas les autres) :

 

 

 

L'astuce est donc de présenter un projet de copains comme coquins "raisonnable" pouvant être accepté, c'est le cas, et ensuite de prétexter que les conditions ont changé, et que finalement, ce sera un seul magasin de 1750 m2, pour une enseigne... venant du centre ville. Avec l'avantage d'avoir été accepté au préalable. L'entourloupe est remarquable.

Donc le dossier devient AC166 et doit repasser en commission le 28 septembre. Avec les même élus qui vont se coucher une deuxième fois.

En plus, on ne sait même de quelle enseigne il s'agit. Arrêtez de mentir les gars, ça va finir par se voir.

 

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

 

 

 

 

-- LE DEUXIEME EXODE

-- LISIEUX 2025

-- PLAN DE STATIONNEMENT

-- CENTRE VILLE, MULTIPLEX

-- GARE

-- LE MURS DE CONS DU SM

-- L'assassinat de THIERRY PICHARD

-- Le STADE (fumoir, incendie...)

-- Le CON-PLEX (Cinéma Multiplex)

-- L'histoire de la COCARDE illégale,

-- L'Ellipse

-- La PLACE BERAT,

-- La profanation du monument aux morts,

-- Les oreilles cassées,

-- La crèche (MPE),

-- La politique immobilière,

-- Le scandale WONDER,

-- Le coup foireux des orangers,

A suivre...

 

 

 

 

ÉDITO 17.09.2018

 

 

 

 

Bonjour,

 

Les fouilles avenue Victor Hugo commenceraient à donner quelques résultats. 

Si la DRAC décide, comme pour le Multiplex, que des fouilles complètes sont nécessaires, c'est parti pour une bonne année de bricolage au pinceau et à la petite cuillère.

 

 

A suivre...

 

 

A ANGELINI

 

 

 

Pour les épisodes précédents c'est par ici.

 

Boîte e-mail echo.joli@wanadoo.fr .

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

MAJ 17.09.2018 : A suivre...

 

 

 

Pour les brèves du mois, c'est par ici

 

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2018

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

 

ÉDITO 31.08.2018

 

 

 

 

Bonjour,

 

Rien ne va plus au château, la CFDT rue dans les brancards, des professionnels en relation avec la mairie racontent que les dossiers s'accumulent.

Le roitelet, têtu comme une mule, en s'obstinant avec son délire Multiplex, ses travaux débiles, et son plan de stationnement pourri, se retrouve complètement coincé, avec une grogne des commerçants et des automobilistes allumés sans vergogne par des ASVP qui se plaignent ensuite d'être agressés (j'ai pris une prune, alors que je m'étais absenté cinq minutes, voiture ouverte, vitre baissée, autant dire que je vais m'occuper de leur matricule).

Tous les témoignages concordent : l'autocrate est manifestement en train de perdre les pédales, sans ses notes préparées à l'avance, il est perdu. Résultat, il s'énerve et son naturel prend le dessus, la preuve les altercations au sujet des affiches oranges.

Bref, cette fois ci, c'est la débâcle.

Une démission spontanée, préférable à une destitution populaire, peut être ?

.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

 

 

 

 

 

 

 

FOUILLES SURPRISES AVENUE VICTOR HUGO

 

 

 

MAJ du 31.08.2018 :  Les emmerdes volant en escadrille, pendant que le roitelet faisait le coup de poing place du Pays d'Auge, Pimpon et Bouffi-Bouffon distribuaient un tract annonçant aux commerçants de l'avenue Victor Hugo que des travaux de pré-fouilles archéologiques commenceront le 10 septembre avenue Victor Hugo. Voir la page consacrée à ce sujet qui devient brûlant. Je vous l'avais dit les gars les filles, si vous ne vous remuez pas le popotin, vous êtes tous cuits, et sur ce coup, pas question que je fasse mon petit Don Quichotte !

Ils n'ont distribué (et encore pas à tout le monde apparemment) que du côté actuellement impacté, mais à tous les coups, TOUTE LA PLACE va être concernée en plusieurs phases. Les autres en face : allez vous faire .....

Evidemment, tout a été concocté en grand secret, afin de prendre par surprise les malheureux commerçants qui morflent déjà, plein les gencives, avec le plan de stationnement. Morgue, mépris, insolence, arrogance, ma parole, il se prennent pour Jupiter. Vous allez voir que la communicante, culottée mais pas toujours, va essayer de nous faire avaler qu'il y a eu concertation.

Compte tenu de mon entrevue avec les érudits de la société historique de Lisieux, j'avais émis l'hypothèse que ces travaux de grande ampleur avaient de grandes chances d'obliger à des fouilles archéologiques : bingo. On se souvient que Philippe Vacher avait carrément traité la DRAC de branleurs, les ronds de cuir, vexés, ne les ont pas loupés sur ce coup.

Ces travaux seront donc de même nature que ceux qui ont été effectués place de la République, avec carottages (boucan et vibrations en prime) et trous à la pelleteuse, puis à la main dans la zone sensible. Evidemment, parkings fermés ou

Et si les fins limiers de la DRAC trouvent une vieille godasse Romaine, un bout d'armure du centurion Nanardus, qui cassait les burnes aux Gaulois, ou une petite culotte d'Adélaïdix Montespus, la reine de beauté des Lexovii, c'est cuit.

Et là, c'est la ville, donc le contribuable, qui va allonger la monnaie, et ça peut se chiffrer en millions d'Euros.

 

 

 

 

 

LE VRAI NANARD :

 

https://www.youtube.com/watch?v=xniGR0RE1ww 

 

 

 

LA PRESSE DE RE-INFORMATION DÉCHAÎNÉE :

 

Attention, ces sites peuvent être saturés et fermés sans préavis du fait de l'état d'urgence et de ce qui va suivre.

Ils contrebalancent efficacement la presse aux ordres grassement subventionnée, non seulement par l'Etat,

mais aussi par les régions comme pour la VOIX DU NORD. Qu'en est il de OUEST FRANCE ?

 

 

Riposte laïque : quatre plaintes de R2D2, Casedevide, ça classe, c'est comme l'Echo Joli avec le mot potiche.

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanjacquesfifre/secours-nos-gouvernants-menent-bateau,217841 

 

Cliquer sur les bandeaux.

 

 

 

 

CONCERTS :

 

 

 

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009195311980&fref=nf