Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Téléphone : 02.31.31.39.06  Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

Daech a lisieux
La Grande Roue
LISIEUX 2025
OCHAPITO
Plan de Stationnement
Centre Ville Multiplex
Economie Commerce
Breves de Comptoir
GARE A MA GARE
L'AGGLO
BdF/CONDORCET
Legislatives 2017
FETE DES MOTARDS
REGIONALES 2015
LE ROITELET/LE CLAN
CANTONALES 2015
Municipales 2014
ZAD CANAPVILLE
Phynances
CREMATORIUM
LINTERCOM
L'affaire TESNIERE
Le TGV
Le SCOT
Territoriales 2014
Le Tour de Con
Vieux éditos
Conseils Municipaux
Tuiles Immobilieres
Musique et Culture
Ordre Republicain
Sante
Les Phynances
Environnement
Sport
Enseignement
Social/Humanisme
Modem
HEROUVILLE
Divers
Glossaire

 

MISE À JOUR DU 16.07.2018

 

LES DOSSIERS CHAUDS MAJ 14.06.2018 :

 

MULTIPLEX - DAECH A LISIEUX - PLAN DE STATIONNEMENT - OCHAPITO/FOOD TRUCK SUITE

 

 

INCIVILITÉS DÉCHETS

 

MAJ du 16.07.2018 :  Une fois de plus, les capitulards de la mairie bottent en touche. Après avoir laissé faire sans contrôle les riverains et personnes extérieures déposer leurs poubelles dans des points concentrés au lieu de les obliger à utiliser leurs propres poubelles devant leur porte, on se retrouve devant un problème ingérable sauf à coller des prunes. Avec la fainéantise et la connerie "des gens" , la lâcheté et l'incurie des élus gérant le SIDMA a fait le reste. Ca arrangeait bien VEOLIA de remplir le camion d'un coup, plutôt que de faire du porte à porte. 

Vous allez voir qu'avec cette bande de couilles molles ont va voir réapparaître des dépôts d'ordures sauvages à l'ancienne.

(Cliché OUEST FRANCE)

 

 

HOTVIL : LE DEUXIÈME EXODE

 

 

MAJ du 16.07.2018 :  Le problème ce ne sont pas les tours, mais les gens qui sont dedans. Quand je suis arrivé à Lisieux, j'ai logé une bonne année dans une des tours, où habitait également un ancien adjoint, toujours conseiller municipal. Il n'y avait pas de soucis majeur à part déjà quelques incivilités avec les saletés de clebs et les tarés à l'autre bout de la laisse.

Après le PREMIER EXODE de l'ANRU des quartiers nord, place au deuxième, encore plus fort, de HOTVIL.

Citons et commentons OUEST FRANCE, l'ECHO JOLI étant toujours snobé par le service de propaganda du château :

"Le quartier d’Hauteville à Lisieux va connaître, à partir de 2020, de profondes transformations. Voici les principaux chiffres du projet de renouvellement urbain.

644 : C’est le nombre de logements sociaux qui seront détruits à partir de 2021, dont 456 sont aujourd’hui occupés, sur les 1734 logements sociaux que le quartier prioritaire d’Hauteville contient."

UN TIERS des appartements vont être détruits, si on admet 4 personnes par gourbi, c'est 2000 réfugiés qui vont être déplacés, des migrants de l'intérieur. De la folie. Le phénomène est connu : tu vires des gens qui habitent là depuis le début, tu les déracines, ce sont littéralement des déportés. Résultat, ils partent, ceci d'autant plus que les loyers des "habitats plus individuels" sont hors de portée financièrement.

Les trois tours infernales devraient être détruites (700 personnes), alors que la SAGIM avait lourdement investi pour les isoler et les rénover (de mémoire 4M€)

"50% . C’est la part des logements détruits qui seront reconstruits et répartis dans toute l’agglomération, tout en conservant une partie à Hauteville".

C'est à dire 320 logements disparus définitivement, 1200 personnes qui vont de facto partir de Lisieux. Si ça fait comme à Delaunay et Paul Doumer, où il y a encore de la place pour construire mais pas de clients, on est pas près de voir les bicoques individuelles sortir de terre.

On va tomber à 18000 habitants, perdre le commissariat, la préfecture, la plupart de ce qui reste des administrations.

A la manoeuvre, la brosse à reluire à Nanard et sa meilleure copine, Clotilde.

"Ces chiffres sont sous réserve de validation du projet par l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine), le 15 octobre".

Quand même... Macron, ça coûte une blinde ces conneries, coupe leur la pompe à phynances (Cf Ubu Roi).

Et puis n'oublions pas, il y a eu tellement de bâtiments publics brûlés ou détruits ces derniers temps, et ça ne fait que commencer, qu'il n'est pas sûr qu'il reste des sous.

 

 

LE PIZZAÏOLO RAMÈNE SES TOMATES

 

 

MAJ du 16.07.2018 :  Le camarade PROVOOST, grand #potananard devant l'Eternel, pousse son coup de gueule. Détail, la place du Pays d'Auge, devant son estaminet, va passer en payant. 

 

 

 

 

 

-- LISIEUX 2025

-- PLAN DE STATIONNEMENT

-- CENTRE VILLE, MULTIPLEX

-- GARE

-- LE MURS DE CONS DU SM

-- L'assassinat de THIERRY PICHARD

-- Le STADE (fumoir, incendie...)

-- Le CON-PLEX (Cinéma Multiplex)

-- L'histoire de la COCARDE illégale,

-- L'Ellipse

-- L'exode de la population,

-- La PLACE BERAT,

-- La profanation du monument aux morts,

-- Les oreilles cassées,

-- La crèche (MPE),

-- La politique immobilière,

-- Le scandale WONDER,

-- Le coup foireux des orangers,

A suivre...

 

 

 

 

ÉDITO 12.07.2018

 

 

 

 

Bonjour,

 

Retour à la surface de votre journaleux amateur préféré.

Peu de choses vont bouger d'ici la rentrée.

La braderie des commerçants a connu son petit succès, retours positifs. Les concert de Cor et Encor a été apprécié, un peu de musique classique dans ce monde de brutes ça fait du bien.

A noter que la collaboration avec la mairie pour la réussite de cette manifestation a été cordiale et efficace, comme quoi.

 

 

A suivre...

 

 

A ANGELINI

 

 

 

Pour les épisodes précédents c'est par ici.

 

Boîte e-mail echo.joli@wanadoo.fr .

 

 

 

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

 

CONSEIL MUNICIPAL MAJ 25.06.2018 : C'est demain soir à 20h EVH. Un seul sujet qui craint : la destruction de l'avenue Victor Hugo et la disparition de 150 places de parking, actuellement remplies à 80% la journée (compte tenu des abonnements et de ceux qui ne payent pas (60% d'après SARECO), les #pétassanard et les #potananard). J'ai fait deux tracts sans résultats pour vous prévenir que vous alliez tous déposer votre bilan pour les professionnels et perdre 30% de la valeur de votre bien immobilier pour les "poprios". Il y a même des collabos notoires du château pour trouver ça bandant de se retrouver dans la boue et le boucan des marteaux piqueurs pendant un an.

Maintenant démerdez vous.

Un épisode cocasse toutefois : le camarade Provoost (Pizza Pasta), surnommé "le facho" sous prétexte qu'il s'était présenté pour le menhir Jean Marie, à une époque où le FN faisait 2% (maintenant on en est à 30% et le prochain coup ça va passer au premier tour comme en Autriche, Italie, Hongrie). Il a ramené sa fraise, avec sa liquette de la même couleur pour râler qu'on lui sucre son stationnement gratos place du Pays d'Auge. Et bien l'individu étant coriace, il a réussi à convaincre l'obscure commission de recours de l'arnaque du forfait post stationnement (FPS) de son bon droit, et ça passe en conseil pour le rembourser. Une première qui devrait faire les choux gras de la gribouille friande de lutte du pot de terre contre les pieds d'argile du colosse du château.

 

Pour les brèves du mois, c'est par ici

 

 

 

 

Manque pas d'air le camarade. J'ai loupé le gros mimi mouillé de Clotilde.

Bon, il aurait vendu que 200 bouquins. Je n'achèterai pas !

 

 

 

 

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

AVRIL - MAI - JUIN 2018

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO 20.06.2018

 

 

 

 

Bonjour,

 

Pas de réactions outragée à mes articles sur Daech à Lisieux, vous faites des progrès. Il se dit que SOROS, qui finance l'Aquarius, arrose aussi la LDH (et les islamistes du CCIF) on a pas un peu honte Mr André Lucas ?

Remarquez, un coup comme l'Aquarius, 630 envahisseurs clandestins, de 20000€ à 50000€ pour les mineurs PAR AN (car ils ne travailleront pas), on est dans les 3M€, piqués aux retraités par l'augmentation scélérate de la CSG. Si les militants de la LDH et autres fossoyeurs voulaient bien se donner la main pour les héberger à leurs frais, ça nous soulagerait un peu. Le Bouloir c'est un peu humide, mais d'un exquis charme discret, et très calme.

On apprend au passage que l'Aquarius, c'était carrément la croisière s'amuse, ce qui se voyait bien sur les vidéos de propaganda. Je me suis demandé un moment si les images n'avaient pas été tournées sur un autre bateau avec des comédiens.

 

 

ÉDITO 06.06.2018

 

 

 

Vu le comportement du petit blouson noir, le devenir de l'ardoise du festival OCHAPITO m'intéresse à titre personnel et en tant que cochon de payant.

La feuille de PQ sur tableur qui sert manifestement de comptabilité à cette association bidon faisait état d'une ardoise de 110000€ (au minimum), et ce document m'avait été fourni par la mairie.

Le 11 mai, votre journaliste d'investigation vicieux et pervers a demandé à la mairie où cela en était. Réponse du 30 mai : circulez il n'y a rien à voir : "rapprochez vous de la dite association". Avec ou sans Kalach ?

Pas de bol, je suis tombé dans l'estaminet le plus branchouille de notre bigote cité, sur une des victimes non consentante de l'opération, pour, ma foi, une ardoise qui fait mal au cul, passez moi la vulgarité de l'expression.

Bref, cestui qui a enfumé le préfet (pour 100000€ de poulets mobilisés dégarnis des fronts des ZUS) et les joyeux inconscients et innocents aux doigts palmés de la mairie, serait manifestement dans la débine.

Comme le président du Tribunal de Grande Instance est censé expédier en redressement judiciaire les associations fussent elles fantômes qui claquent des trous dans la caisse, on va pouvoir poser la question.

D'autant plus que notre petit filou a quand même tenté de se refaire la cerise sur le dos de l'agglo et de la région.

 

 

 

ÉDITO 14.05.2018

 

L'annonce de 9000 passagers sur la roue est clairement un mensonge, car il correspond à 200 places par jour. Comme Bouffi-Bouffon a passé une convention avec la société, l'Echo Joli l'a demandée. Ensuite le dossier partira vers la Cour des Comptes Régionale.

Autre dossier, OCHAPITO, dont la dette est a priori en stand-by. Une petite mise à jour est nécessaire.

Le préfet a été rappelé à ses devoirs avant sollicitation de la CADA (Commission d'Accès aux Documents Administratifs) pour trois dossiers.

Réservez votre date pour le prochain conseil municipal du 29 mai.

 

EDITO MAJ 14.05.2018 : CAP LISIEUX s'est vu refuser une manifestation sur la place de la République, sous prétexte que cela perturbe la disposition du marché ! Seulement, le "Festival de la jeunesse" et le concert Cristal y seront organisés. Foutage de gueule. Mouv' de rue, un joli plantage, avait lieu place Mitterrand. Pour favoriser le commerce local, ils sont allés chercher une société extérieure pour les structures gonflables, alors qu'il en existe une à Lisieux "qui paye ses droits de place" (sic).

Le programme musical est parfaitement médiocre et est surtout orienté boucan avec des DJ dingues.

 

LE PETIT PERE GALLET

 

MAJ 07.04.2018 : Après 17 ans d'obéissance indéfectible, a été nommé adjoint, et hérité du sac de noeuds du stationnement. Notre fusée (Ariane Poynard, qui bafouillait lors de la présentation du budget) complètement noyée, est un peu soulagée, sinon c'était démission en raz espace intersidéral. Adjoint et 45000€ pour ses dix poilus du basket c'est un véritable bâton de maréchal. Désolé camarade, mais le stationnement, ça va être autre chose que la buvette de la Mosaïc lors des baluches à mamies du dimanche.

.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

MAJ 20.06.2018 : La politique pour les concerts d'été qui consiste à dégager les groupes Normands pour faire venir des extra-terrestres a un coût sonnant et trébuchant : 9000€ pour le rasta Féfé, et ils envisagent une billetterie, sympa pour les nombreux pauvres sans dents qui assistent à ces spectacles populaires gratuits, 6500€ pour MALO. A titre de comparaison le groupe FAKE, coqueluche de fifille, cachetone à 500€, il y a pire, le camarade BONAVENTURA pousse la goualante pour 130€.

 

MAJ 20.06.2018 : Une "BOUCHERIE DES TROIS FRÈRES" va ouvrir en centre ville. Gérant Samir ATTAR. Vous m'avez compris. Mais le commerce est libre. Trois "boulangeries" vont ouvrir dans la ZA Galoterie ou de simples "terminaux de cuisson de merde congelée" ? De toutes façons les clients de ces boîtes de conserve ne descendent pas en centre ville, ce sont plutôt les grosses surfiasses qui vont trinquer.

 

MAJ 18.06.2018 : La bidouille a une fuite. Le dézinguage du club de Foot du camarade Grieux est achevé, et la victime est partie fusionner avec le club de Moyaux, avec crampons, tutus et oseille. Il se murmure qu'il y aurait eu une fuite, et pas de ballon crevé. Bon, de toutes façons, c'est le contribuable qui paye. On va dire cadeau d'adieu.

 

 

ÉDITO 23.05.2018

 

L'échec cuisant de la roue, qui n'a amené strictement personne en centre ville, et les propos tenus par Bouffi-Bouffon, font que ce dernier est dans ses petits souliers. Les #vitrines de lisieux sont à la ramasse, ce n'était pas le manque d'animation mais bel et bien le plan de stationnement pourri qui a vidé le centre ville (à Cherbourg, même hausse même éléments).

Du coup, le salon de l'habitat CAP LISIEUX, qui soit disant ne pouvait pas se tenir place de la République à cause du marché, aura peut être lieu sur la place Mitterrand, ce qui est finalement un endroit beaucoup plus adapté qui ne gêne personne, au contraire.

On remarquera au passage que le Festival de la Jeunesse a lieu... place de la République, avec déplacement total du marché devant l'Espace Victor Hugo, comme le prévoyaient les plans scélérats de LISIEUX 2025 : ils chercheraient à habituer au pire les gens du marché qu'ils ne s'y prendraient pas autrement (voir ci-dessous).

Autre capitulation : la braderie du premier dimanche des soldes (dimanche 1er juillet). A nouveau confiée à CAP LISIEUX, il y a encore des comptes à régler, entre autres ne pas se faire imposer les mêmes brêles d'animateurs que l'an dernier, qui s'étaient complètement ramassés, avec une campagne publicitaire archi nulle.

La com, c'est pas votre truc les gars, laissez faire les pros.

 

 

 

EDITO MAJ 04.05.2018 : Le MULTIPLEX de Lisieux, s'il voit le jour, sera un modèle du genre, monté sur pilotis comme une cité lacustre de Neandertal, pour éviter des fouilles traditionnelles.

Carrément n'importe quoi. Reste à savoir si la DRAC a bien demandé par écrit officiellement un dossier d'architecte ou si c'est une élucubration d'un roitelet à l'agonie. Reste à savoir ce qu'en pense le ministère. Jack fait quelque chose ! 

Ca me fait irrésistiblement penser à la tranchée des baïonnettes !

Petit rappel : c'est le futur propriétaire qui doit payer l'étude d'architecte et prendre la décision ou non de construire en fonction du COÛT FARAMINEUX prévisible.

 

 

ÉDITO 03.04.2018

 

Visite de Lilian Lebarbey  (dit "Le Marseillais" (avec la chaîne en or qui brille)), président du CAL. Après les propos tenus par le FCL lors de son invasion du conseil municipal, les choses sont plus claires : c'est un immense foutoir, un échec personnel cinglant pour Saint Daniel et son roitelet de pacotille.

On se demande pourquoi la municipalité a voulu fusionner les deux clubs, qui ont chacun leur identité, pour faire des économies ? Finalement, une telle fusion se termine traditionnellement par une perte d'effectifs, il y a trois équipes de chaque côté dans les mêmes niveaux, pas terribles soit dit en passant. Le tout avec une subvention en hausse et des engueulades à n'en plus finir.

D'un autre côté, on se retrouve avec trois associations de commerçants, on se demande des fois si on n'a pas affaire à des débiles.

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

PARKING MARIE CURIE MAJ 22.06.2018 : Le parking de l'école Marie Curie est à l'état de friche défoncée depuis 20 ans, il avait fallu insister lourdement pour faire démolir "l'étable aux veaux" qui menaçait ruine, l'emplacement ayant été laissé en terrain vague. J'avais dit à tout le quartier de s'écraser mollement si on voulait garder les lieux avec ses possibilités de stationnement, car en cas d'intervention d'abrutis de cabinets d'étude ou même simplement des dessinateurs fous des services techniques sous la houlette d'élus qui se prennent pour des urbanistes comme d'autres pour Napoléon, ça aurait craint le pire. La tactique était en effet d'attendre deux ans, et de s'y coller une fois les bras cassés de Nanard virés. Damned encore raté. J'ai pris rendez vous pour voir le dossier, s'il est aussi pourri que celui du stationnement et de la dinguerie de passerelle de la gare ouverte à tous les vents, va y avoir du grabuge.

REPONSE DU CHATEAU : En réponse à votre E-mail du 20 juin. Cette création est programmée en 2018, mais pour l’instant, nous sommes en phase d’étude. Pour votre bonne information, cette opération sera lancée en marché subséquent par le biais de notre Accord Cadre de voirie au dernier trimestre 2018. Une réunion publique sera organisée à cette même période afin de présenter le projet. Vous pourrez bien sûr assister à cette réunion.

REPONSE DE L'ECHO JOLI :

Cette procédure ne me convient pas, car, comme d'habitude, vous allez nous présenter un projet élaboré par un obscur qui ignore tout de la réalité que nous vivons tous les jours. Le mieux est de faire une réunion publique AVANT pour tenir compte de l'avis des riverains, des commerçants. des parents et enseignants (et de Lexobus).

Du fait du décalage du stationnement du centre ville vers la périphérie, la situation est tendue dans le quartier.
J'avais bataillé ferme à l'époque contre le plan d'origine de la caserne, et obtenu partiellement satisfaction. Par contre nous avions eu une véritable concertation lors de la mise en place de la zone bleue, qui donne toute satisfaction (la modification à deux heures va d'ailleurs entraîner une dégradation de la rotation).

Il est donc souhaitable qu'il en soit de même pour cette place, et le carrefour qui doit d'ailleurs être revu.

Compte tenu des vacances, une programmation début septembre me paraît adéquate.

Vous voyez bien que je peux être gentil et aimable.

 

 

MAJ 21.06.2018 : On se souvient des exploits du Grand Maître de l'ordre des panneaux solaires, alias le Gros Blaireau, qui avait affublé les chiottes près du Carmel d'un panneau solaire à l'ombre de l'immeuble d'à côté. Par contre, bonne initiative, un essai d'allumage de l'éclairage public via les téléphones va avoir lieu, enfin.

Comment, l'Echo Joli félicite le château ? 

Bon il y en quand même pour un billet de 10000€.

 

MAJ 21.06.2018 : Des petits jeunes vont plancher sur un plan vélo. S'ils délirent autant que les fameux architectes Suisses et leurs jeux dangereux et barbouillages débiles, ça promet. Première épreuve pour se rendre compte du problème : piquer le vélo à Nanard, partir du parvis de la cathédrale millénaire et monter la côte jusque chez Leclerc. 

 

 

ÉDITO 28.05.2018

 

La capotage du nouveau plan Borloo ne va pas arranger l'évolution du dossier de la rénovation de HOTVIL. Malgré les milliards généreusement dilapidés dans les quartiers, la situation est pire qu'il y a trente ans. Quand je suis arrivé en 1981 à Lisieux, j'ai habité une des  "Tours Infernales". Quelques incivilités, surtout de la part de saletés de clebs de maîtres indélicats, un peu de bruit, mais ça allait.

Incapable de maîtriser les  "K-SOS" et les asociaux (dont des déportés de Delaunay/Doumer), ces tours sont devenues progressivement des ghettos. La SAGIM a acquis ces tours, y a craqué 4.5M€ en 2010, et vu les carences, pour rester poli, ça s'est terminé par plusieurs incendies dans les caves et des destructions systématiques (portes, ascenseurs).

Problème : la cuisante expérience de l'ANRU (37M€) des quartiers nord s'est traduite par une fuite des locataires expulsés (700 personnes) qui se sont évaporées dans la nature.

Là c'est 3x56 = 168 logements, avec une moyenne de 4 personnes, ça donne 700 personnes, mine de rien (10% de HOTVIL), et de gros problèmes d'évacuation et de relogement.

Alors qu'il suffit de quelques expulsions ciblées, et une politique drastique d'entretien pour rétablir un peu la situation de voisinage.

Mais pour ça faut en avoir.

 

 

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO 08.06.2018

 

Après sa cuisante défaite sur le stationnement, il semble que le château s'inquiète de la destruction quasi totale de l'avenue Victor Hugo, transformée dans le plan pourri LISIEUX 2025 en semi-piétonnier, c'est à dire sans bagnoles, avec 25 places restantes, qui seront occupées par les ventouses des #pétassananard et #potananard qui ne payent pas, ils existent, car la SARECO en a trouvé (60%) !!!

C'est ainsi qu'un des commerçants s'est vu chargé de demander comment ses clients sont venus, à pieds ou en ouââture, puisqu'il m'a posé la question. Vu les petits bâtons sur le cahier, c'est 80% en chignole.

Côté cité paisible, on est servis avec un criminel de guerre, une plaque tournante de la drogue (dans le même immeuble, la fameuse Tour Infernale) à 280000€.

Au fait, Nanard, tu repasses quand ton arrêté sur les mineurs de moins de 13 ans ? Pitié, ajoute une pincée de terroriste, de salafiste, avec un peu d'harissa ça passe mieux, ça traîne rue Pont Mortain quand les chéries sortent des magasins avec leurs recettes.

 

 

PLAGIAT ? MAJ 04.05.2018 : Le château a récupéré une suggestion de Lisieux à Venir pour financer les vélos électriques à hauteur de 200€. On remarquera qu'il n'y a pas de subvention pour les vélos à pédales, vu que Lisieux est dans un trou, il y a forcément des côtes à grimper. Je garde un souvenir impérissable de l'arrivée du Tour de France où les types calaient vu la pente.

 

 

SALON DE L'HABITAT OUT MAJ 03.05.2018 : Cap Lisieux avait fait une demande d'organisation d'un salon de l'habitat (avec un professionnel) place de la République. C'est niet. Prétexte : les forains et agriculteurs du marché refusent de se déplacer. Pourtant, le marché a été déstructuré pendant plus d'un mois, il y a eu OCHAPITO, et bientôt le concert CRISTAL. Bon, c'est une bassesse de plus. Reste à régler le cas de l'animation du premier dimanche des soldes. Pas de nouvelles. Rappelons que l'an dernier, cela avait été un four total, malgré 5000€ d'animations sans spectateurs...

 

RECHERCHE MEDECINS MAJ 02.05.2018 : Gros soucis pour remplir le futur pôle de santé. Pour que des jeunes médecins et autres professionnels de santé s'installent, il y a une condition : être attractif et de préférence solvable.

Dans cette ville de plus en plus pauvre, la perspective de passer son temps à essayer de requinquer tant bien que mal des vieux débris, des CMU et autres AME n'est pas vraiment enthousiasmante. A une époque un emplâtre palliatif consistait à aller piller l'Europe de l'Est ou -- comme pour le foot -- les quelques élites Africaines d'astrophysiciens qui pullulent dans la savane, mais la méthode a ses limites, à savoir que quand même ces déserteurs sont de beaux salauds suffisamment égoïstes pour préférer soigner du blanco déglingué que leurs petits camarades au pays où la sécu n'existe pas. Pour les crapules d'humanistes qui ne seraient pas convaincus, consulter le tableau des blazes des toubibs dans le hall de l'hôpital et même des cliniques.

Et c'est pareil pour les startup, tu as beau déverser des millions d'€ dans des locaux pourris (WONDER), il faut que le geek aime la verdure.

Il y a aussi une donnée centrale : la pétasse et ses gosses.

Bon courage dans cette ville dirigée par une bande de gogols qui ne pensent qu'à un truc, faire chier le monde.

 

ÉDITO 06.04.2018

 

 

Cette municipalité est en pleine déconfiture, le centre ville est en berne avec des chiffres d'affaire en baisse pour certains qui avouent sous la torture*** une baisse de 30%, une boulangère rue Pont Mortain, a bien gerbé en poussant un coup de gueule sur sa page facebook, rapidement effacée, il faut dire qu'elle participe à la mascarade de la roue voilée et ça été la panique chez la bande à Bouffi Bouffon.

Pour le foot, le "bordel" est maximum avec un FCL qui tente de se rapprocher du club de Moyaux pour une fusion, s'est bien fait sucrer une grosse partie de sa subvention, mais touche quand même 13000€, la structure FCAL touche 15000, et le CAL Foot se fait aussi plumer de 18000€ et ne reçoit plus que 24000€, à comparer avec le basket, du "Petit Père Gallet" 46000€ et le handball avec 50000€. Saint Daniel a tout faux, et 

#Les vitrines de Lisieux se sont bien fait allumer dans Ouest France. La coterie de Bouffi-Bouffon, généreusement arrosée par le pognon du contribuable, financée dans des conditions douteuses dixit une inspectrice des finances bien connue de nos services, et pas vraiment très claire sur son fonctionnement, est bien une opération politique de préparation des municipales. Les 24000€ qu'a déjà coûté cet échec patent peuvent être réintégrées dans le compte de campagne de la liste où pourrait se présenter le magouilleur, s'il n'est pas dégommé d'ici là. La zizanie semée en ville au moment où il faut se serrer les coudes va laisser des traces.

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

 

 

LA PRESSE DE RE-INFORMATION DÉCHAÎNÉE :

 

Attention, ces sites peuvent être saturés et fermés sans préavis du fait de l'état d'urgence et de ce qui va suivre.

Ils contrebalancent efficacement la presse aux ordres grassement subventionnée, non seulement par l'Etat,

mais aussi par les régions comme pour la VOIX DU NORD. Qu'en est il de OUEST FRANCE ?

 

 

Riposte laïque : quatre plaintes de R2D2, Casedevide, ça classe, c'est comme l'Echo Joli avec le mot potiche.

 

http://www.bvoltaire.fr/jeanjacquesfifre/secours-nos-gouvernants-menent-bateau,217841 

 

Cliquer sur les bandeaux.

 

 

 

 

 

LE VRAI NANARD :

 

https://www.youtube.com/watch?v=xniGR0RE1ww 

 

 

CONCERTS :

 

 

 

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009195311980&fref=nf