Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Téléphone : 02.31.31.39.06  Télécopie : 02.31.62.34.18  Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Remonter Liens

 

 

AGRIAL - FOURNIS - DDE

 

(Quartier "Rose Harel")

 

MISE À JOUR DU 28.06.2012

 

UN NOUVEAU SCANDALE IMMOBILIER ?

 

MAJ  27.06.2012 : Gros scandale en perspective, genre WONDER, le coup de l'achat à AGRIAL par l'EPSF, il y a cinq ans, d'un terrain de 2300m2 rue Rose Harel. Cinq ans, ça passe vite, et maintenant faut assumer, à 498000€ le bout un hangar pourri, qui si ça se trouve est par dessus le marché amianté. On nous présente l'opération comme étant destinées au déplacement des services des impôts. Problème, l'appel d'offre porte sur une surface de 5000m2. Pas certain que ce soit encore d'actualité, car les effectifs des impôts du fait de l'informatisation galopante fondent à vue d'oeil. A titre d'exemple toutes les déclarations des entreprises (bilans, TVA...) se font maintenant par internet, plus besoin de ronds de cuir pour enregistrer manuellement.

Ca pue le coup tordu entre copains de boisson. AGRIAL a fait une excellente affaire, et du fait de la chute de l'immobilier depuis 5 ans, les pertes pour la ville sont colossales, car ce terrain exigu et enclavé ne vaut pas tripette. Sauf si le terrain situé derrière, celui du garage Fournis se libère comme par miracle.

Renseignement pris, cette histoire va devenir un scandale immobilier de plus. En effet, selon des sources proches de l'enquête, la décision d'achat a été prise dans l'euphorie Sorkozyste, qui voulait que le privé, à grand coup de déductions fiscales (De Robien, Scellier), était capable de faire mieux que les organismes HLM. L'objectif était de créer un nouveau quartier chicos, en regroupant les terrains du garage Ford et de la DDE.

Depuis, dans l'immobilier à Lisieux, c'est le débine, et le promoteur préféré de Nanard, le sieur Boyero, a été sauvé de la banqueroute par un organisme HLM qui a racheté un des immeubles, inachevé, de la mirifique résidence des Terrasses de la Basilique. Mme Mary, scandalisée, avait démissionné, et c'est comme ça qu'est arrivée au conseil M'am Tesnière.

En plus le camarade Fournis ayant largement épinglé la mairie par un rapport saignant sur le tourisme, et tiré dans les pattes de Nanard par son influence à la CCI, il n'est plus vraiment en odeur de sainteté.

Mais les affaires sont les affaires, pourquoi ne pas se faire payer un garage tout neuf en cédant ces terrains très proches du centre ville ?

A suivre donc.