Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Téléphone : 02.31.31.39.06  Télécopie : 02.31.62.34.18  Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Liens

 

 

LÉGISLATIVES 2017

 

 

MISE À JOUR DU 28.06.2017

 

LE BAL DES TRAÎTRES

 

EDITO DU 19.06

 

MAJ 24.06.2017 :Voilà quels étaient mes pronostics vendredi : LR 20.79 + FN 17,16 + Debout la France 1.59 = 39.54%.

On pouvait penser raisonnablement que la moitié des électeurs du PS et de la France Insoumise (sauf au communisme) pouvaient voter pour le candidat LR, classé "non facho". Ce qui nous fait +12%, soit au total un étriqué 51.5%. De source sûre, l'intéressé n'avait pas fait cette projection.

Les calculs de l'ECHO JOLI se sont avérés exacts, le report des voix du FN et de Debout la France a été excellent, et les électeurs de gauche ne se sont pas laissés hypnotiser par la bobo friquée.

Résultat des courses 51.32% pour notre bellâtre, pile poil.

Avec toutefois 57% d'abstention et 13% de bulletins blanc et nuls. J'ai dépouillé au bureau 5, c'était assez folklo.

Le candidat vainqueur reconnaît lui même que l'ECHO JOLI a pris sa part dans son élection, malgré les satyres. Ca créé des liens, n'est ce pas mon député ?

On t'a à l'oeil, quand même, vu les tentations chez LR de lécher les bottes au dictateur.

 

MAJ 19.06.2017 : Finalement, au lieu de 450 ils ne seront que 350 (pas un ouvrier, pas un agriculteur, majoritairement des patrons et CSP+). On peut compter sur La Méluche pour donner du fil à retordre dans le champ social. De l'autre côté, le FN et Dupont Aignan vont bombarder sur l'immigration et la souveraineté. 

On en sait un peu plus sur la désignation des candidats LREM, ceux qui se sont un jour présentés aux élections, comme votre serviteur, savent que le financement est un obstacle majeur quand on ne bénéficie pas du retour du financement public (1.66€ par électeur) d'un parti. LREM n'ayant pas de financement public, pouvait choisir de prendre un risque, bien qu'en matière électorale, c'est pas bien vu des banquiers, surtout chez Rothschild. Et bien non, un article de MINURNE http://www.minurne.org/ décrit le procédé, qui revient en fait a rétablir le suffrage censitaire, les candidats LREM décrochaient leur investiture en s'engageant sur 30000€. Les sans-dents illettrés alcooliques exit.

On se demande si les larmes de crocodile que MARTINE a versé au bar le Moka, n'étaient surtout pas dues à cette ardoise. Pas grave, le poteau à son Riton, SCHRECK, va arranger tout ça.

Elle s'était bien inscrite au MODEM à la préfecture, suite probablement aux protestations de Bayrou, pas certain de rester ministre. Voilà une candidate qui commençait bien par une tambouille façon magouille. Encore heureux qu'elle se soit fait éjecter. On la remercie quand même de financer le parti dont je suis l'adhérent (certes dissident).

Le MODEM, parlons en. Celle qui se prétendait représentante sur Lisieux, surnommée affectueusement Bubuche, qui avait été présentée officiellement comme la candidate du MODEM en début d'année, et qu'on voit partout en compagnie de la vaincue, trébubuche également dans la poussière. Le président MODEM du Calvados, éjecté également de l'investiture et l'âme damnée islamo-collabo de la ZUS d'Hérouville passent pour des cons. Et payent cash leurs erreurs stratégiques passées (mais ce serait trop long à vous expliquer).

Bref la séance de lavage de linge sale en famille va être chaude. Des têtes doivent s'embrocher sur des piques.

Autre sujet de satisfaction jubilatoire, façon plat qui se mange froid, j'ai participé joyeusement à l'élimination de celle qui, bien qu'absente de la liste à notre cher Rastignac aux municipales, avait tout fait avec la Dufourette pour faire sortir le MODEM de la liste. Deux LEHÉRICY pour le prix d'un, avec un SCHRECK en prime ça s'arrose. Notons aussi que la TORNADE (Sylvie Grandin) soutenait la défaite. Erreur de casting.

Autre anecdote, notre bellâtre a lancé devant une petite souris la saillie : "Encore heureux que j'ai changé de femme" à propos de ses frasques passées avec le vide sidéral. L'ex peut nous faire part de ses sentiments les plus distingués.

Il va également devoir démissionner de ses mandats de maire, de conseiller départemental, et vice-président de l'agglo.

Cinq ans de galère en perspective, des décisions historiques à prendre si une insurrection se déclenche sur le territoire national, on va voir ce que l'homme a dans le string petit bateau. Il fait de la politique depuis 16 ans, reconnaissons que ce n'est donc pas un ingénu qui débarque à l'assemblée nationale. C'est un plus pour la circonscription et l'agglo. A suivre....

 

 

 

 

 

MAJ 15.06.2017 : C'est y pas mignon, le vide sidéral dans les bras protecteurs du clone d'Edouard Philippe. C'est une tenue pour une candidate qui brigue un mandat de député ?

Pas vraiment, un peu de respect, Madame Sans-gêne, ne pas confondre l'Assemblée Nationale avec une boîte branchouille du Marais.

Quel scandale ! 

Alors évidemment ça jase en ville. Puisque je vous dit qu'on est en plein vaudeville. 

Si vous avez une sextape de la grosse galoche baveuse des tourtereaux derrière l'estrade, l'ECHO JOLI est preneur.

 

 

Cette image concerne les électeurs, ça va de soi. Comment ça je suis faux cul ?

 

 

 

MAJ 14.06.2017 : Ca flingue. Le Roitelet sort de sa tour de sable, mouille la chemisette et se fend d'un communiqué. Il faut dire que c'est lui qui a choisi avec le camarade Rodolphe de parachuter cette chère Hirondelle conseillère régionale (on vous en recausera), alors on se sent un peu obligé de faire comme en vélo, une petite poussette aux fesses. Ca a dû être un peu dur quand même, vu que le Sébastien lui a quand même bien savonné la planche pour l'agglo, en s'arrangeant avec PLAYMOBIL, soutient de En Marche. le monde est petit et plein de contradictions.

Même la fillotte putative Pimprenelle, s'y colle, style parrain m'a dit. Comment ça c'est le même vide sidéral (zut encore un procès, pitié François-Hubert de Pasmurdecon) ?

Tout là bas à Falaise, P'tit Claude (Leteurtre) sort son costard qui sent la naphtaline pour donner un bon coup de brosse à reluire.

Même l'ECHO JOLI, iconoclaste notoire, est rentré dans la danse, pour un vote de rejet, car on sait toujours pas si le candidat LR sera dans l'opposition à Macron ou pas.

La Clotilde, en bonne sectaire socialiste, ne donne pas de consigne de vote, malgré une entrevue, ni le FN, mais on voit mal ses électeurs voter pour la dictature qui se profile, et dont ils seront les premières victimes.

Bref, c'est un pour tous, tous contre le vide sidéral de MARTINE. La haine est fédératrice. Qui d'ailleurs, en plus d'être vide, fait la sourde oreille sur une proposition d'ébats, pardon de débat, avec le bellâtre. Il semble d'ailleurs que ce soit une consigne d'En Marche au pas d'éviter les confrontations, vu l'inexpérience de ces champignons opportunistes, c'est dérapage garanti.

Il fallait s'en douter, le MODEM Calvados n'a pas répondu à la question de savoir si MARTINE était bien inscrite MODEM (et non LREM) au 1er tour, ni la candidate. Les journalistes de la presse aux ordres des potes à Macron n'a pas osé poser la question non plus. Pas encore élue, déjà une grosse entourloupe au compteur des magouilles de "l'ancien temps".

On apprend par ailleurs que les futurs super-godillots ont signé des papiers pour verrouiller leur appartenance au groupe unique, ce qui reviendrait à dire qu'il n'y aurait pas de groupe MODEM, et de plus sont priés de voter comme on leur dit. C'est bien une dictature. La durée de vie de l'ECHO JOLI est désormais limitée.

 

 

 

 

MAJ 14.06.2017 : Bizutage.  Si par extraordinaire, Floflo entrait au Palais Bourbon, bonjour le bizutage : « Floflo, tu veux bien remplacer le bourbon des distributeurs du palais par du calva la Ribaude de Ouilly-du-Houley ? »

Charlilirom

 

 

 

 

 

 

MAJ 12.06.2017 15h : On peut dire qu'avec les deux candidats qui restent en lice sur Lisieux Falaise, la situation est diabolique. Le bellâtre de Livarot veut "débattre sur le fond", en marche arrière c'est un plus, et est prêt à une confrontation... horizontale ?

Il n'est pas tendre, bien qu'il le fut, avec la châtelaine de Ouilly du Houley, qui serait du style "vide sidéral". Parle t'il en connaissance de cause ? C'est bien connu, les femmes intelligentes et cultivées sont les meilleures au plumard, je peux témoigner. Alors les cruches insipides, ça vaut pas le coup d'en tirer un (merde encore un procès ?). 

L'ECHO JOLI, curieux de nature, a carrément posé la question à la marcheuse sur son compte facebook, dis cocotte, tu es adhérente au MODEM ou tu t'es gourée à la préfecture en te déclarant MODEM au lieu de LREM ?

Ce qui en dirait long sur le niveau. Ou alors ton Riton veut faire la peau à Rodolphe et Philippe, les boss du MODEM Calvados, qui, je le répète, ne sont peut être pas au courant de la manip.

Maintenant soyons pragmatiques et faisons du Vicomte de Lessard et Le Chêne, grand spécialiste devant l'Eternel des décomptes d'apothicaires électoraux.

L'usurpatrice fait 29.70%. Elle a pratiquement fait le plein, ne peuvent voter pour elle que les crétins de gauche, qui n'ont pas encore manifestement compris que les luttes ouvrières qui ont commencé dans les années 1920, allaient être balayées d'un revers de main par les sbires de Macron, Attali en tête.

Il se dit que Serge Loiseau, un coco à l'ancienne, est un peu atterré par la désertion de la classe ouvrière.

La droite : LR 20.79 + FN 17,16 + Debout la France 1.59 = 39.54%. Une hypothèse vraisemblable serait que les électeurs de gauche se pincent, tombent de l'armoire et se rendent compte que la bobo friquée n'est pas de leur monde. La cheftaine, c'est la Clotilde, qui a fait l'andouille mais n'est pas idiote.

Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un terroir, parfois boueux, ça sent pas toujours la rose, et que le Sébastien LECLERC a donné un fieffé coup de main à PLAYMOBIL (François Aubey, soutien de la première heure de Macron), pour se fader le roitelet à la présidence de l'agglo. Lequel FIRMIN s'écrase d'ailleurs mollement sur ce coup, vu qu'il s'est retrouvé face à son ancien adjoint Riton lors des dernières municipales et doit son poste de maire à votre serviteur qui a dézingué violent son rival.

Donc le Sébastien qui a quitté sa belle en marche pourrait causer discret avec la Clotilde pour trouver un arrangement. Car la marcheuse de la Pâquine, la Clotilde, elle l'a un peu dans le nez, vu que c'est l'ennemie de classe caractérisée. Cela va t'il se faire, mystère ?

En attendant, on peut supposer que l'électeur de gauche n'est pas complètement abruti au point de se tirer une balle dans le pied, non seulement les ch'ti nouvriers avec le code du travail, mais aussi les fonctionnaires qui, avec une majorité écrasante de députés totalement inexpérimentés et aux ordres, vont voir dans la foulée Ubériser leur statut, objectif ultime des mondialistes et Européistes. Attali est très clair sur ce point. Le fonctionnaire éjectable c'est maintenant.

Sans vouloir vendre de peau d'ours du Pays d'Auge, une bête sanguinaire et immonde, on peut penser raisonnablement que la moitié des électeurs du PS et de la France Insoumise (sauf au communisme) peuvent voter pour le candidat LR, classé "non facho". Ce qui nous fait +12%, soit au total un étriqué 51.5%.

Résultat des supputations métaphysiques dimanche prochain.

Personnellement je vote Sébastien LECLERC, et j'appelle à voter pour lui, ce qui ne m'empêchera pas de le titiller et de me payer sa fiole dans le futur, dans la joie et la bonne humeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

MAJ 12.06.2017 : Cette terrible abstention de 50% m'inquiète beaucoup. Du fait qu'il faut 12.5% des inscrits pour se maintenir en triangulaire (soit un score nécessaire de 25%), il y en a très peu, ce qui va encore accentuer l'énorme majorité dont disposera le président. Une vraie république bananière.

De plus les vainqueurs seront de toutes façons des élus godillots au rabais (avec un score de 30% au premier tour, "Martine" ne représente que 15% de l'électorat).

Alors que rien n'était indiqué nulle part sur sa documentation et dans sa campagne, on apprend en lisant les résultats dans OUEST FRANCE (et d'autres médias sur le net) que la rouée Florence LEHÉRICY s'est inscrite à la préfecture au MODEM (et non pas LREM) !

Ce qui fait que c'est le MODEM qui va toucher le financement public. Il y a de quoi hurler à la forfaiture !

Le secret de ce qu'on peut appeler une grosse magouille a été bien gardé, y compris par la presse aux ordres qui était fatalement au courant pour préparer ses tableaux de résultats. Philippe LALLIER (président du MODEM Calvados) et son compère Rodolphe THOMAS étaient ils au courant ? Si oui, ce sont de fieffés petits faux jetons, on est dans le registre de ce que les électeurs rejettent justement pour les partis déchus comme le PS, les petits arrangements entre amis. Si c'est non, ils se sont bien fait rouler dans la farine.

Un petit communiqué peut être ?

Bon, ne reste donc qu'une seule chose à faire : sauver le soldat Sébastien LECLERC (LR).

Il y a quand même un point positif : Clotilde est virée, du fait de la division à gauche, torpillée par le candidat France Insoumise, mais je ne suis pas inquiet pour elle, elle va retourner pantoufler dans les dorures de l'administration, peut être même au cabinet du ministre du travail pour achever le Code du Travail, petit boulot peinard qu'elle avait entamé de sa plume avec la loi El Khomri. La gauche est d'ailleurs complètement nettoyée. Signalons le bon score pour un écologiste indépendant de Jacques BESSIN (2%). Remercions au passage tous les fossoyeurs gauchiasses qui se sont succédés chez les Verts et EELV, eux aussi dézingués.

Et après numéroter nos abattis, parce que ça va cogner, quoiqu'en tant que patron, le Code du Travail à la guillotine devrait me réjouir.

Et s'organiser pour se préparer au pire. Ca a déjà commencé (incendie d'un collège à Grenoble avec caillassage des pompiers, et mères de familles voilées pleurnichantes à la téloche).

 

MAJ 12.06.2017 : Floflo et Cloclo aux législatives
Grâce uniquement à sa connaissance des chemins de randonnées des rives de la Paquine et grâce à de confortables chaussures de marche, Floflo (Lehéricy) a réussi à terrasser Cloclo (Valter).
Bravo, la sportive !
A cause de sa méconnaissance des citoyens électeurs et surtout à cause de son enracinement dans un PS qui ne fertilise plus rien, Cloclo est balayée.
C’est nul, l’énarque !


Charlilirom 

 

 

 

 

 

MAJ 09.06.2017 : Dernière mise à jour du site concernant les législatives, ce soir à minuit, il ne faut plus rien publier, c'est la loi, c'est logique.

Cela n'empêchera pas de commenter l'actualité locale, et il y a du grain à moudre avec le dernier conseil municipal et l'agonie du roitelet.

Hier soir avait lieu une réunion publique de la camarade Clotilde (score moyen PS d'après les sondages de la presse aux ordres de Macron 9%). Pour sauver la mise au radeau de la Méduse du PS, le cuirassé Casedevide en personne est sorti de la rade de Cherbourg. L'ex premier poulet de France a émis des doutes sur la moralité de la MARTINE vierge de tout mandat, à défaut d'autres domaines. Je vous annonce non sans fierté, que Bernard Cazeneuve (ou ses grandes oreilles) est un fidèle lecteur de l'Echo Joli. Ou alors il a été mis au parfum par des circuits aussi occultes qu'impénétrables.

Citons le : "je sais que la candidate désignée par En Marche (arrière toute) a fait l'objet de beaucoup d'interrogations".

Nanard était présent à ce raout, et a été obligé de remercier R2D2 et Clotilde pour sa breloque de chevalier de la légion d'honneur (défense de rire).

Comme d'hab, le spectacle était dans la salle, et on ne sait pas vraiment si les présents soutenaient la candidate ou étaient venus là par empathie Judéo-Chrétienne pour un enterrement de première classe : le roitelet, notre Vicomte de Lessard et le Chêne, Playmobil (alias François Aubey, qui avait appelé à voter Macron), notre Grand Matou Jean Pierre Gosselin, Serge Moatti soi-même, et même une de mes ennemies préférées

Bref, comme dirait Aznavour : "Ils sont venus, ils sont tous là, car elle va mourir la mama".

Au niveau national, ça va pas fort pour le MODEM, les hyènes s'acharnent sur ces histoires d'attachés parlementaires. Il faut savoir que ces personnes ont presque dans tous les cas deux casquettes, quel que soit le parti : bosser pour le député Européen, qui est également un des élus dirigeants du parti. Difficile de se saucissonner entre les deux activités. TOUS les partis (y compris le FN) ont du personnel dans ce cas de figure. S'acharner sur le MODEM n'est donc pas un hasard, Macron et ses sbires seraient très embêtés si En Marche n'a pas de majorité absolue, auquel cas c'est Bayrou, ministre, qui ferait la majorité. On est dans le registre Sun Tsu (l'Art de la Guerre), les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Adhérer au MODEM, par les temps qui courent n'est pas vraiment une bonne idée, n'est ce pas Martine ?

 

 

 

POUR QUI VOTER ?

 

MAJ 09.06.2017 : Faisons une petite révision d'effectifs pour la circonscription :

 

-- Florence LEHERICY, EN MARCHE (arrière) : inexpérimentée, passé sentimental sulfureux compte tenu de la présence d'un autre candidat, opportuniste comme son époux, dont les casseroles politico-financières sont gratinées, avec spécialisation trahison. Un looser sans convictions. Cette femme est quand même l'archétype de la boboïde friquée, châtelaine bien à l'abri du monde réel dans son manoir d'Ouilly Du Houley. Ca peut se comprendre d'ailleurs. Mais pour défendre le prolo ou le retraité qui va se ramasser dans la tronche 2.5% de CSG, ça fait désordre. Derrière, dans l'ombre, se profile la silhouette de SCHRECK, associé de Riton, qui aime être riche au point de tuer à petit feu le commerce et l'immobilier en ville. Selon Dédé la Défaite, elle voulait adhérer au MODEM, c'est pas vraiment le moment vu les casseroles en cours.

 

-- Le bellâtre de LIVAROT Sébastien LECLERC, LR. Il a trahit Nanard pour l'agglo en faisant élire François AUBEY, socialiste presque défroqué, puisqu'il a appelé à voter MACRON. Quelques embrouilles probables du fait du mélange des genres à une époque entre sa fonction d'accorder des permis de construire et son taf d'agent immobilier. Mais bon, faut repeupler les campagnes. Son talon d'Achille, Nathalie PORTE, épouse du directeur du Leclerc, adoubée miraculeusement par AUBRIL et Rodolphe THOMAS, président de la SHEMA, qui vient d'ailleurs cette semaine de vendre des parcelles aux HAUT DE GLOS au groupe LECLERC (la boucle est bouclée). Monsieur le Procureur, sauf votre respect, pourriez vous dans votre grande déontologie ouvrir une information comme votre collègue de BREST l'a fait pour le camarade FERRAND ? Quand on cherche on trouve.

N'oublions pas son attitude suspecte dans l'affaire Thierry PICHARD (les deux assassins, condamnés, sont sortis de prison).

Mais ce fantôme serait un moindre mal. Toutefois, LR va exploser et se scinder en deux après l'élection, sera t'il dans le camp des traîtres qui vont s'agenouiller devant Macron, ou aura t'il les burnes pour rester fidèle à des convictions, s'il en a eu un jour ?

 

-- La candidate du FN, Christelle LECHEVALIER. Apparemment pas de casseroles. On se souviendra toutefois que le jeune candidat du FN élu à la municipalité de Lisieux a été éjecté du parti. Son successeur est aux abonnés absents lors des conseils municipaux. Faut assumer quand même les loulous. Elle a toutes ses chances, car le sud Pays d'Auge et Falaise ont voté massivement pour Marine Le Pen aux présidentielles, et c'est le fief du bellâtre. Triangulaire possible.

A tout prendre, s'il elle était élue, elle participerait à l'opposition aux délires de Macron et de son parrain Attali.

 

-- Il y a un candidat DEBOUT LA FRANCE, qui peut séduire les électeurs de droite républicaine qui ne veulent pas voter pour un traître LR potentiel, mais ont encore des pudeurs de rosière à glisser un bulletin FN dans les urnes.

 

-- Pour ceux qui votent écolo, je vous recommande Jacques BESSIN, que je connais depuis longtemps. C'est un vrai militant de l'écologie, en fait un militant de la lutte anti-vaccination. Rien à voir les gauchiasses d'EELV, qui ont tué l'écologie politique en France. Rappel : la Nature n'a pas de couleur politique, elle vit sa vie.

 

-- Pour les travailleurs-travailleuses, Serge LOISEAU (PCF-FRONT de GAUCHE). Un vrai coco. Un candidat PARDEM, un LUTTE OUVRIERE (espèce en voie de disparition). Un "France Insoumise", sauf au dictateur MELANCHON, qui peut faire un bon score, intéressant pour le financement des partis politiques (1,43€ par électeur).

 

-- Reste un UPR (Asselineau), le gros pote à Dédé La Défaite, godillot et SAC pur jus.

 

-- Et pour finir un MDP (Robert HUE), pas de profession de foi, un UFCR soutenu par l'hurluberlu Francis Lalanne, un pote à Dieudonné.

 

Choix Cornélien s'il en est. Faites au mieux, mais ne venez pas vous plaindre, mon gilet est imperméabilisé.


 

 

 

 

 

Mougeon, écoute bien Attali :

 

Cette vidéo est assez effarante, quand on sait qu'Attali est le "parrain" de Macron.

 

 

 

MAJ 08.06.2017 : Bataille des législatives.

Dans la poche de Falaise-Lisieux (3ème circonscription du Calvados), la bataille sera rude entre ces forces en présence à peine débarquées :

- le nouveau blindé Leclerc (LR/UDI)

- l’arrière-garde des éclopés du PS emmenée par Clotilde Valter

- la fantassine Florence Lehéricy, en marche, fleur au fusil, dans le brouillard des fumigènes

- l’écologiste Jacques Bessin, en embuscade derrière les haies du vert bocage

- les charlots du flanc d’extrême droite avec Christelle Lechevalier (FN) et Steven Mafiodo (Debout la France) dont le front est déjà percé comme une vulgaire gamelle rouillée

- les francs-tireurs, très coriaces, dissimulés sur le flanc d’extrême gauche (Serge Loiseau, Karine Seguin, Didier Canu, Wilfried Van Oost, Michel Langevin, Angelo Lecoq, Henri Nourry)

- Quant au Modem, il est à priori porté disparu.

Pour ces courageux combattants, la victoire n’est pas dans la poche.

Charlilirom 

 

 

 

MAJ 07.06.2017 : Au tour de la Clotilde. Pas plus tard que le 20 mars, le pas vraiment très moralisé FERRAND, plein les fouilles, invitait la Clotilde dans son fief Breton. Déjà avant le premier tour de la présidentielle, le secrétaire général un peu faisandé d'En Marche faisait de la retape en compagnie de notre candidate PS (en tout petit sur les affiches) dans son bled. C'est dire la porosité et les liens fraternels. Autant dire que quand la Clotilde a appris que la femme de ménage de Riton Lehéricy avait été investie En Marche arrière, elle a dû la trouver saumâtre (comme la pressentie au départ Mme Rozier - Guillaume). C'est clair, le Riton a fait jouer son carnet d'adresse professionnel de cadre de la CCI du Havre auprès du maire et premier ministre Edouard Philippe pour pistonner sa mousmé. Va t'il se faire taper sur les doigts par son président, comme jadis quand il avait été contraint de démissionner de son mandat de conseiller général à cause des révélations de l'Echo Joli ?

Il est clair que la véritable candidate En Marche est Clotilde, qui va rejoindre le magma ingérable de cette cour des miracles impuissante face aux financiers de tous poils et organisation occultes (la balayette) qui ont porté Macron au pouvoir avec la bénédiction de la presse "mainstream", mais aussi et surtout par la connerie.

Dans ces conditions, pourquoi voter Martine ?

 

MAJ 08.06.2017 : Ces images vont coûter très cher à Clotilde, la mutuelle que Ferrand dirigeait a touché des subventions publiques pour acheter l'immeuble, c'est encore pire que si les crétins adhérents à cette mutuelle avaient payé. Bref, Ferrand l'a bien mis profond aux contribuables pour enrichir sa compagne. Maintenant, quelle instance a décidé de ces subventions ?

 

 

MAJ 06.06.2017 : On se doutait bien que la Clotilde VALTER avait du mal à encaisser le fait de ne pas avoir l'investiture EN MARCHE alors qu'elle est une grosse copine du spadassin du Bilderberg :

 

 

 

Elle a donc fait jouer son relationnel pour torpiller la Châââtelaine de Ouilly du Houlley, MARTINE, en demandant à un traître PS défroqué passé à l'ennemi du Peuple et de la France Macron, de lui donner un coup de main. Il faut quand même savoir que la chérie du Riton, pour la Cloclo, c'est l'ennemi de classe, l'arrogance bobo des friqués et des forces du capital par le truchement des augustes organes du mari et de son pote âme damnée SCHRECK. C'est Stéphane Travert (député PS sortant de la Manche, repeint en REM) qui s'y est collé, d'où une belle polémique avec éclaboussures dans la presse.

La confusion est d'ailleurs totale, puisque la candidate UDI de sa circonscription, théoriquement de droite (Christiane Vulvert), se désiste en faveur de Travert. Les électeurs de la Manche seraient inspirés de virer toutes ces girouettes, par une bonne triangulaire à l'ancienne avec la candidate FN.

Il s'en est ensuivi des communiqués un peu affolés de EN MARCHE pour essayer de sauver la mise à l'imposteur MARTINE.

 

 

Et maintenant c'est au tour de Dédé la Défaite, André Fanton, qui voue une haine millénaire aux Lehéricy, de rentrer dans la danse, en assassinant la pauvre MARTINE en marche arrière (ça facilite certaines positions), sur son blog : http://www.vudupaysdauge.fr/ 

 

 

"lundi 29 mai 2017
ERIC ET FLORENCE : LES ACROBATES DE LA POLITIQUE
La tribu LEHERICY vient encore de frapper. Après Eric, voici Florence. Décidément cette famille ne renonce jamais !!
Leur démarche est toujours la même: au nom de choix politiques affirmés parfois bruyamment ou susurrés mezzo voce, ils s'insinuent dans des structures partisanes, s'y font une place plus ou moins modeste , en tous cas discrète, et tout soudain au moment d'échéances électorales, ils contestent (s'ils ne leur conviennent pas) les choix faits par les instances qu'ils ont rejoint et dont ils avaient en principe accepté les règles. Ils se proposent alors pour remplacer celui ou celle qui a été désigné ou qui est déjà en place. 
En 2007 , Eric LEHERICY n'avait pas agi autrement lorsqu'il décida de se présenter contre Claude LETEURTRE député sortant et candidat de la majorité présidentielle, mais il fut battu.
En 2012, il récidive et mène cette fois une liste contre le maire de Lisieux Bernard AUBRIL, dont il était l'adjoint : il est encore battu mais, cette fois, il doit quitter la vie publique sur l'injonction de son employeur, soucieux que son comportement d'aventurier de la politique ne finisse par ternir l'image de l'établissement public qui l'emploie. (NDLR : la Chambre de Commerce du Havre, ville du 1er Ministre).
Mais rien ne finit jamais chez les LEHERICY :Le mari écarté, c'est la femme Florence qui entre en scène : 
Chantal ROZIER-GUILLAUME de Saint-Martin de Mieux était candidate de "La France en Marche" dans la circonscription de Lisieux-Falaise. Lors de la présentation d'une première liste de candidats où la circonscription ne figurait pas, Florence LEHERICY interrogée sur les motifs de cette omission indiquait alors n'avoir aucune préférence entre Clotilde VALTER et elle (cela ne s'invente pas!), n'hésitant même pas à ajouter: "je ne connais ni l'une ni l'autre" (sic).
Quelques jours après, nouvelle liste : Coucou, la voilà : Florence LEHERICY, comme son mari naguère, a évincé la candidate annoncée. La voilà candidate de la"France En Marche". Son explication est limpide: "Ma candidature était la plus légitime" Soyons modeste que diable !! et d'ajouter : "Si quelqu'un a fait campagne pour la présidentielle, c'est moi". Toujours modeste bien sûr !
Le tour est joué : du LEHERICY pur sucre ! Et une nouvelle illustration de la devise de cette famille:" Ôtes-toi de là que je m'y mette".
Est-ce là ce qu'on appelle aujourd'hui "la politique autrement" ? 

P.S. Une nouvelle acrobatie de Florence LEHERICY : Elle vient de rejoindre le MODEM . Quelle sera sa prochaine étiquette ? A suivre !!"

 


Ca va faire mal, car le Dédé la Défaite (fondateur du SAC avec Pasqua) a des relais, depuis le temps qu'il grenouille dans le coin. Ca va se régler au téléphone, c'est plus discret. Vu qu'il avait réussi à faire mordre la poussière à son "freluquet" de mari, renvoyer la pauvre baudruche Florence Lehéricy dans ses foyers et faire en sorte qu'elle continue de s'occuper de ses épaves de la mondialisation ne devrait pas poser de problèmes.

 

Autre info plus légère celle là, en visitant une cathédrale j'ai appris qu'il existait un Saint pour les maris trompés : un certain Saint Gengoul. Il se dit dans la légende qu'il châtiait les femmes infidèles, en les faisant marcher. Existe t'il un Saint pour les amants de Livarot, mystère ?

 

 

 

MAJ 06.06.2017 : On se doutait bien que la Clotilde VALTER avait du mal à encaisser le fait de ne pas avoir l'investiture EN MARCHE alors qu'elle est une grosse copine du spadassin du Bilderberg :

 

 

 

Elle a donc fait jouer son relationnel pour torpiller la Châââtelaine de Ouilly du Houlley, MARTINE, en demandant à un traître PS défroqué passé à l'ennemi du Peuple et de la France Macron, de lui donner un coup de main. Il faut quand même savoir que la chérie du Riton, pour la Cloclo, c'est l'ennemi de classe, l'arrogance bobo des friqués et des forces du capital par le truchement des augustes organes du mari et de son pote âme damnée SCHRECK. C'est Stéphane Travert (député PS sortant de la Manche, repeint en REM) qui s'y est collé, d'où une belle polémique avec éclaboussures dans la presse.

La confusion est d'ailleurs totale, puisque la candidate UDI de sa circonscription, théoriquement de droite (Christiane Vulvert), se désiste en faveur de Travert. Les électeurs de la Manche seraient inspirés de virer toutes ces girouettes, par une bonne triangulaire à l'ancienne avec la candidate FN.

Il s'en est ensuivi des communiqués un peu affolés de EN MARCHE pour essayer de sauver la mise à l'imposteur MARTINE.

 

 

Et maintenant c'est au tour de Dédé la Défaite, André Fanton, qui voue une haine millénaire aux Lehéricy, de rentrer dans la danse, en assassinant la pauvre MARTINE en marche arrière (ça facilite certaines positions), sur son blog : http://www.vudupaysdauge.fr/ 

 

 

"lundi 29 mai 2017
ERIC ET FLORENCE : LES ACROBATES DE LA POLITIQUE
La tribu LEHERICY vient encore de frapper. Après Eric, voici Florence. Décidément cette famille ne renonce jamais !!
Leur démarche est toujours la même: au nom de choix politiques affirmés parfois bruyamment ou susurrés mezzo voce, ils s'insinuent dans des structures partisanes, s'y font une place plus ou moins modeste , en tous cas discrète, et tout soudain au moment d'échéances électorales, ils contestent (s'ils ne leur conviennent pas) les choix faits par les instances qu'ils ont rejoint et dont ils avaient en principe accepté les règles. Ils se proposent alors pour remplacer celui ou celle qui a été désigné ou qui est déjà en place. 
En 2007 , Eric LEHERICY n'avait pas agi autrement lorsqu'il décida de se présenter contre Claude LETEURTRE député sortant et candidat de la majorité présidentielle, mais il fut battu.
En 2012, il récidive et mène cette fois une liste contre le maire de Lisieux Bernard AUBRIL, dont il était l'adjoint : il est encore battu mais, cette fois, il doit quitter la vie publique sur l'injonction de son employeur, soucieux que son comportement d'aventurier de la politique ne finisse par ternir l'image de l'établissement public qui l'emploie. (NDLR : la Chambre de Commerce du Havre, ville du 1er Ministre).
Mais rien ne finit jamais chez les LEHERICY :Le mari écarté, c'est la femme Florence qui entre en scène : 
Chantal ROZIER-GUILLAUME de Saint-Martin de Mieux était candidate de "La France en Marche" dans la circonscription de Lisieux-Falaise. Lors de la présentation d'une première liste de candidats où la circonscription ne figurait pas, Florence LEHERICY interrogée sur les motifs de cette omission indiquait alors n'avoir aucune préférence entre Clotilde VALTER et elle (cela ne s'invente pas!), n'hésitant même pas à ajouter: "je ne connais ni l'une ni l'autre" (sic).
Quelques jours après, nouvelle liste : Coucou, la voilà : Florence LEHERICY, comme son mari naguère, a évincé la candidate annoncée. La voilà candidate de la"France En Marche". Son explication est limpide: "Ma candidature était la plus légitime" Soyons modeste que diable !! et d'ajouter : "Si quelqu'un a fait campagne pour la présidentielle, c'est moi". Toujours modeste bien sûr !
Le tour est joué : du LEHERICY pur sucre ! Et une nouvelle illustration de la devise de cette famille:" Ôtes-toi de là que je m'y mette".
Est-ce là ce qu'on appelle aujourd'hui "la politique autrement" ? 

P.S. Une nouvelle acrobatie de Florence LEHERICY : Elle vient de rejoindre le MODEM . Quelle sera sa prochaine étiquette ? A suivre !!"

 


Ca va faire mal, car le Dédé la Défaite (fondateur du SAC avec Pasqua) a des relais, depuis le temps qu'il grenouille dans le coin. Ca va se régler au téléphone, c'est plus discret. Vu qu'il avait réussi à faire mordre la poussière à son "freluquet" de mari, renvoyer la pauvre baudruche Florence Lehéricy dans ses foyers et faire en sorte qu'elle continue de s'occuper de ses épaves de la mondialisation ne devrait pas poser de problèmes.

 

Autre info plus légère celle là, en visitant une cathédrale j'ai appris qu'il existait un Saint pour les maris trompés : un certain Saint Gengoul. Il se dit dans la légende qu'il châtiait les femmes infidèles, en les faisant marcher. Existe t'il un Saint pour les amants de Livarot, mystère ?

 

 

 

 

MAJ 02.06.2017 : LES REPUBLICAINS, bien plombés par SARKO et FILLON, chacun dans leur registre, ne savent plus très bien où ils habitent, suite à la trahison d'Edouard Philippe. On saura un jour pour quelles raisons Macron et ses sbires ont désigné ce fourbe, déjà paralysé par l'affaire FERRAND.

Le candidat de la circonscription est mon grand copain le "Bellâtre" de LIVAROT. Affublé de sa suppléante Nathalie PORTE, dont la désignation par Rodolphe THOMAS (aux oubliettes) et le roitelet AUBRIL (déjà sur la touche pour les prochaines municipales après sa déculottée pour l'agglo) a été plus que suspecte. Les éléments réunis par l'ECHO JOLI sont quand même accablants. Ces pratiques nauséabondes de petits arrangements entre amis avaient certes cours encore récemment, mais nous sommes dans la moralisation de la vie politique, à ce qu'il paraît. S'affubler d'une colistière tombée de la Nébuleuse Leclerc fait un peu désordre (précision, Mme PORTE, si elle travaillait bien à la SCA au moment de son parachutage, a ensuite exercé ses talents chez Pro&Cie et maintenant bidouille des vidéos tranquillement à la maison, il faut dire que l'indemnité de Conseillère Régionale facilite la sérénité).

Bref une erreur de casting, qui n'en était pas une au moment de l'investiture.

Il est clair que le chef actuel du ramassis LR - UDI, BAROUIN anticlérical primaire mais copain des barbus, est prêt à trahir pour un plat de lentilles (de 1er ministre) comme BAYROU, complètement empêtré dans une loi qui va se terminer en eau de boudin, car les corrompus comme FERRAND et FILLON, il y en a d'autres. Un petit effet rétroactif avec épluchage des élus de la nouvelle assemblée peut être ?

Notre bellâtre, en bon tacticien louvoyant (il s'est bien acoquiné avec François Aubey, traître du PS qui soutient Macron, pour dégommer Nanard), a de quoi baliser (vieil adage : Méfie té, méfie té cor', méfie té toujou).

Tout son problème est de préparer sa trahison sans avoir l'air d'y toucher. Et d'exhiber sur un tract et son compte facebook, sa bobine en compagnie du premier ministre Edouard PHILIPPE. Le message est reçu 5 sur 5.

Cerise sur le gâteau dans ce marigot où tout le monde se tient par la barbichette, la petite culotte ou le slip petit bateau, la vieille Marquise de Deauville Anne d'ORNANO ressort de sa naphtaline pour flinguer grave la Marquise de Honfleur, tata Nicole AMELINE, en soutenant le candidat En Marche dans sa circonscription. 

Bon, d'accord, la Nicole était la m... zut, l'assistante parlementaire de feu son époux. Comme quoi les histoires d'alcôve peuvent ressortir plusieurs dizaines d'années après. Vous allez voir que ça va se terminer à coups de parapluie.

Fais gaffe Sébastien, le Riton, qui à une époque avait du mal à passer sous les portes, pourrait bien donner dans la vengeance qui se mange froid. Il est certain que dégommer le séducteur du pays du fromage qui pue, qui n'a pas laissé indifférent, en roulant les électeurs pour faire élire l'origine du scandale ne manque pas de panache. Feydeau serait preneur de cet imbroglio à dormir debout et mourir de rive.

Bon, Mougeon électeur, tu t'y retrouves ou pas ? 

On l'aura compris, LECLERC, LEHÉRICY, VALTER, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

 

Dessin cruel paru dans le Pays d'Auge

 

 

 

MAJ 01.06.2017 : Vous avez aimé le Bal des Vampires, c'est un de mes films préférés, avec Rose Marie baby et surtout La Nuit des Morts Vivants. Mais pour ces législatives, ça va tourner au Massacre à la Tronçonneuse. Vous allez adorer le Bal des Traîtres.

Les révélations successives sur l'arrogant et autoritaire secrétaire général d'En Marche, FERRAND, excusez du peu, un des premiers à trahir son parti PS, pour rejoindre Frère Macron (sa poignée de main à Trump était tout ce qu'il y a de plus maçonnique), ont contraint le parquet de Brest, sous la pression des citoyens, du peuple au nom duquel est rendu la justice, d'ouvrir une enquête préliminaire sur FERRAND et son enrichissement personnel. Il y a de la perquis dans l'air entre autre chez les notaires, avocats et agents immobiliers, chez son avocate de chérie (pour retrouver par exemple un acte sous seing privé pour le partage des bénefs à 800000€ le bout) ayant participé à la spoliation de ces couillons de Mutualistes Bretons.

MACRON après 15 jours de mandat, passe pour un con et un imprudent. Il a oublié une règle essentielle en politique : il faut avoir un service de renseignement, style les petites souris de l'Echo Joli. Auparavant, dans les polars, le poulet vedette et un peu porté sur la gaudriole cherchait la femme. Les moeurs ont évolué, on cherche maintenant aussi le ou les mignons, voire les couguars. Ca ouvre des possibilités pour des scénarios graveleux, à côté Plus Belle la Vie, c'est bibliothèque rose pour impubères voilées ou non.

Prenons un exemple : MARTINE (Florence LEHÉRICY). Le palmarès est gratiné. Elle se présente comme une Sainte Nitouche, mais son auguste mari, lui, qui prend la parole à sa place dans les réunions publiques, organise et finance sa campagne en sous-main, a la langue bien chargée côté petits arrangements avec la loi, ce qui l'a d'ailleurs contraint à démissionner de son poste de conseiller général avant d'avoir des embêtements. Entre autres le fait qu'il est interdit à un directeur de chambre de commerce de gérer une entreprise du ressort. Il a suffit d'un tract dénonçant ce mélange des genres pour le faire tomber aux municipales et nous débarrasser le plancher avec son diabolique associé SCHRECK (Gérard BUTEL). Sinon c'était main basse sur la ville. On préfère encore la brêle Aubril, au moins il ne se passe plus rien et la cagnotte s'élève à 10M€.

Il ne faut pas oublier que Riton RASTIGNAC fut délégué godillot de la 3ième circonscription Lisieux Falaise pour l'UMP. On avait même eu droit à la visite du mis en examen bien pourri FILLON. Aller à la soupe avec MACRON, c'est quand même trahir ses convictions, si un jour il en a eu d'autres que se goinfrer avec SCHRECK.

C'est aussi un peu le bal des cocus au sens propre comme au sens figuré.

 

 

Voilà que notre Riton revient par le vasistas des chiottes par bergère interposée. 

Le problème de MARTINE, c'est qu'elle profite du système, on peut même dire que c'est l'archétype de la bobo oligarchique, avec un bémol, elle travaille pour s'occuper, mais pas à l'usine, dans la sinécure pénarde de la maison des addictions où tu n'es pas prêt de manquer de clientèle : camés, épaves, zombies et Morts Vivants en veux tu en voilà ! Tout va très bien Mme la Marquise.

Mme habite un manoir à Ouilly du Houley, loin des banlieues surpeuplées un peu agitées par les nuits d'orgies du ramadan et a l'outrecuidance de faire campagne avec Clotilde Valter pour pleurnicher sur la misère des paysans, victimes de ses copains de l'oligarchie de Bruxelles que MACRON va combler :

 

 

 

Cette photo est quand même spectaculaire, Clotilde PS/PRG et Florence REM font campagne commune chez les "péquenots" ruinés par l'Europe et les conneries de Hollande avec les Russes. Il ne faut pas oublier que je suis intimement persuadé que c'est Clotilde qui a rédigé la loi El Khomri avec Macron, la trahison des derniers électeurs de gauche du PS va suivre dans la foulée. Les sigles sur son affiche sont microscopiques, c'est un signe.

Bref MACRON a trois candidats dans notre circonscription !!!

 

 

 

 

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

DES LÉGISLATIVES

EDITO DU 21.05.2017

 

MAJ 30.05.2017 :

Florence Lehéricy --alias MARTINE-- est candidate pour le sulfureux Macron et son étrange cérémonie devant la pyramide du Louvre, symbole maçonnique s'il en est.

La candidate pressentie au départ (de Falaise) est évincée.

En effet, Riton, alias Eric Lehéricy, est cadre dans l'organigramme de la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie), pistonné qu'il fut par Tata Nicole et les "forces de l'argent", son copain Butel et toute la clique de la CCI de Lisieux. Le Riton, qui trime au Havre, a forcément fricoté avec un certain Edouard Philippe, devenu premier ministre, on se demande par quel miracle, mais des fois, dans la Fanfare.

D'où l'éviction.

Précision : l'éviction du Modem de sa liste aux municipale est du fait de la "MARTINE" et de la Dufourette (Nicolas Dufour), un traître qui a soutenu Bruno Lemaire, le renégat LR aux finances. Son sort est scellé. Un bière et un pot de Nutela pour avaler la pillule. 

De plus, on est en plein Vaudeville. On passe du Bon de la Brute et du Truand, au Cocu, la Pétroleuse et l'ex Amant Livarotais.

Du pain bénit pour le très laïcard Echo Joli.

L'heure de la vengeance a sonné.

Sus !

 

 


 

Pour les brèves du mois, c'est par ici

 

 

LE MACRONLEAKS

 

 

Connaissez vous le 3+3 ?

C'est un projet révélé par le Macronleaks qui va se répandre sur la toile comme la vérole sur le bas clergé.

Il s'agit ni plus ni moins que de réécrire l'histoire de France avec un manuel scolaire commun d'un côté à la France, l'Espagne, l'Italie et de l'autre la Tunisie, l'Algérie et le Maroc.

Yes !

 

 

 

 

 

La groupie friquée locale du banquier hué par les ch'ti nouvriers fait visiter son château de Ouilly du Houley.

La bise de la tôlière et l'accolade fraternelle (quoique) de Riton sont comprises dans le prix du billet.

 

Le Keffieh chicos, un modèle Hermès ou Chanel, avant le sac poubelle grillagé. L'atavisme sûrement.

 

 

 

 

 

 

MAJ du 11.03 : Grosse rigolade en perspective ce samedi matin au marché, en effet, le staff du banquier Rothchild avec sa cheftaine scout Martine distribue des tracts. On devrait voir l'ondulant Nicolas Dufour se défoncer pour le mari de Pénélope. Le camarade Asselineau a ses 500 signatures. Et qui a t'on vu sortir de l'ascenseur en même temps que lui : Dédé la Défaite (André Fanton), vieux cheval de retour. Les crétins de journalistes s'étonnent, mais les gars, Dédé, c'est le créateur du SAC (service d'action civique, la milice de feu le Général).

 

MAJ du 09.03 : Nous allons donc suivre cette élection Présidentielle vu de la lorgnette du fin fond de notre vert bocage du Pays d'Auge.

Entre MARTINE (Forence Lehéricy) et son bric à brac, et une dégonflade trouillomètre à zéro du roitelet qui a déjà du mal à se soutenir lui-même on risque de rigoler bien franchouillard.