Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Téléphone : 02.31.31.39.06  Télécopie : 02.31.62.34.18  Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Liens

 

Wonder

QUARTIER DE LA GARE/WONDER

 

 

MISE À JOUR DU 28.09.2015

 

SUJETS CONNEXES : WONDER TERRASSES DE LA BASILIQUE

 

 

 

GARE A MA GARE

 

 

 

 

 

MAJ 31.05 : Votre journaliste d'investigation préféré avait rendez vous hier avec la Brosse du roitelet, et n'a pas pu s'empêcher de poser à nouveau la question qui fâche : ce plan qui existe et ne figure nulle part sur internet m'intéresse. Réponse : le projet a déjà été modifié (et mon cul c'est du poulet), il faut attendre.

Bref, les riverains qui se sont déplacés ont perdu leur temps, et s'ils sont sortis de la salle en étant persuadés que le projet qu'on leur a présenté était assez avancé et leur convenait, ils dorment depuis sur leur deux oreilles. On appelle cela de l'enfumage, un simulacre de concertation, de la poudre au yeux, et un coup tordu en préparation, avec mise devant le fait accompli. Encore heureux que notre Firmin a été suffisamment bête et méchant pour publier ce cliché sur son compte facebook sinon on y aurait vu que du feu.

Rien de tel pour agacer un des riverains de ma connaissance, qui va leur rentrer dans le chou comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Des plumes vont voler, normal pour un éleveur de poules.

Alors pourquoi un tel revirement : p'têt ben que ça n'arrangeait pas un "pote à Nanard", par exemple le camarade propriétaire de l'ex Régina, qui, contrairement à "plein les fouilles rue au Char", est en zone Ua (et non Uar) ce qui l'oblige à prévoir des parkings s'il transforme l'immeuble en appartements.

A suivre...

 

MAJ 27.05 : Comme vous le savez les petites souris de l'ECHO JOLI sont curieuses. La rédaction unitaire (et non pas unique) de ce journal de caniveau à sec a donc demandé à avoir le plan qui figure sur l'écran de la photo. Réponse : "il n'y a pas encore de vrai dossier (NDLR seulement un faux vrai ?), il y a seulement des documents de travail pas du tout finalisés, je ne vois pas ce que je pourrais transmettre à ce stade de la réflexion" (NDLR en plus ils réfléchissent).

Plus faux cul tu meurs.

Parmi les chéris des petites souris, il y a un riverain qui est propriétaire place Pierre Sémard (place de la gare) et a donc droit de savoir à quelle sauce il va être spolié. Transmis.

 

 

MAJ 20.05 : Même en inspectant à la loupe les sites de la ville et de LINTERCOM, pas de trace du plan qui figure sur l'écran (cliché capté sur la page facebook du roitelet). Comme la bande de fourbes en a pris l'habitude après les avanies du Crématorium et de l'Ellipse, ils élaborent leurs coups bas en petit comité en payant grassement des cabinets d'étude dont la principale qualité est d'habiller le forfait, le déni de démocratie (participative ou pas), avec des envolées lyriques et du jargon novlangue boboïde parigot tête de veau.

Les habitants du quartier de la gare ont donc reçu une invitation (alors que cette histoire concerne toute la ville), ce qui évite l'irruption de contestataires un peu mieux informés que des moutons bien gentils à qui on peut faire avaler des couleuvres, vu qu'ils sont mis devant le fait accompli et pris par surprise.

Ces réunions de concertation totalement bidon ont un unique but : neutraliser les irréductibles, et faire croire qu'il y a eu concertation. Va dire le contraire après, si tu contactes la presse aux ordres pour protester, ils vont faire un article pourri en te prenant en photo en grand angle sous ton nez pour te torcher une tronche d'abruti. Le camarade Bricombert était un spécialiste de ce genre de tour de cochon. A noter que la rédaction unique ne semble pas avoir été convoqué à ce conciliabule.

 

 

PARKING DES ANGES OU MAUDIT ?

 

 

 

MAJ 10.11 : Quelle version choisir en effet, le Parking des Anges de Marc Lavoine ou le Parking Maudit d'Eddy Mitchell (avec les contractuelles qui arrondissent les fins de mois la nuit ?).

 

MAJ 07.11 : Les travaux ont débuté. La bande d'abrutis a commencé très fort, il n'y a pas de date d'affichage sur le panneau réglementaire. Il est donc sensé avoir été apposé juste avant la photo de la petite souris de l'Echo Joli, soit hier jeudi 6/11 à 15h. Ce qui donne deux mois à un riverain mécontent pour faire un recours, et donc faire cesser les travaux. Entre autres les cochons de payant des Terrasses de la Basilique, qui vont entendre passer 300x2 véhicules au moins, on va dire 1000 par jour, des aurores (5h) à tard le soir. Sans compter les petits trafics que va permettre le lieu, avec plusieurs accès, un souterrain pour échapper aux keufs, etc....

Ouais !!!

Autre détail cocasse, le plan sur le panneau du chantier est... à l'envers. La petite souris est quand même allé voir les ch'tis nouvriers, pour leur demander s'ils ne s'étaient pas gourés de côté avec leur grosse grue. Je pouffe.

A noter que les déblais sont très noirs. C'est normal, c'était l'ancien dépôt des locomotives à vapeur et pour remblayer à l'époque, on utilisait le mâchefer (pollué à l'huile et à la graisse, le graissage est ouvert sur ces machines). Après, c'était désherbé tous les ans au diuron ou autre joyeusetés. C'est bourré de toxiques divers et variés. Bref, il vaut mieux qu'il y ait du bitume par dessus pour éviter le lessivage. Et pour planter les arbres, il y aurait intérêt à creuser, sinon ils vont crever.

Et dire que ces cons ont fait tout un cinoche pour installer une pompe anti-pollution de l'autre côté de l'Orbiquet, dans la cour de Wonder, et que le filtre de cette débilité a été payé récemment par la ville de Lisieux.

Encore bravo !

Le plan est à l'envers

Beurk. Au fait, cette merde, elle va aller où, à la décharge sauvage du Bois Lurette ?